Aller au directement au contenu
Imprimer Partager ce contenu de Décisions sur Facebook Twitter Partager ce contenu de Décisions par Email

À la Une

Rhône-Alpes et Auvergne : cap sur l’union

L’Auvergne vue depuis le Mont Gerbier de Jonc en Ardèche. © Alexa BRUNET

L’Auvergne vue depuis le Mont Gerbier de Jonc en Ardèche. © Alexa BRUNET

Le 1er janvier 2016, Rhônalpins et Auvergnats seront réunis dans une seule et même région. Un territoire immense de 70 000 km2 avec la plus vaste zone de montagne d’Europe et peuplé de près de 8 millions d’habitants… Inchangées depuis leur création en 1972, les limites d’une majorité de régions françaises ont éclaté pour leur donner une taille européenne. Auvergne et Rhône-Alpes posséderont donc le poids critique pour jouer dans la cour des grands.

CPR150420_RhoneAlpes_Auvergne-01

Dès l’annonce de cette fusion, les deux présidents, Jean-Jack Queyranne et René Souchon, ont engagé le rapprochement des deux collectivités. Ils ont lancé de nombreuses initiatives et mis en place une vingtaine de mesures communes aux deux Régions (voir ci-dessous). Après le recensement et l’analyse comparée des politiques régionales, les services administratifs planchent sur l’harmonisation des ressources humaines, des procédures budgétaires et comptables, de la commande publique et des systèmes informatiques.

Lors de l’assemblée plénière du 29 juin, les élus des deux régions, installés dans leur hémicycle respectif, ont échangé par visioconférence. « Cette union n’aura vraiment de sens que si elle est au service des habitants, pour leur vie quotidienne et en particulier l’emploi » a souligné Jean-Jack Queyranne, président de la Région Rhône-Alpes. 

Des mesures pour deux Régions au diapason

Projet de création d’une école de cancérologie au sein du CLARA. © J. Robert

Clusters et pôles des deux régions se rapprochent. © J. Robert

Un pôle régional des sports serait constitué à partir de deux CREPS. © A. Brunet

Un programme de coopération décentralisée commun est en cours avec Tombouctou, au Mali. © RRA/DERIC

42 propositions ont été faites en commun pour rénover la loi montagne. © JL. Rigaux

D’ici la fin de l’année, mise en place d’un train direct entre Lyon et Clermont. © H. Hugues

<

    Formation professionnelle et apprentissage : les bénéficiaires de chaque région pourront compter sur la réciprocité des dispositifs ; pour les élèves des formations sanitaires et sociales, rapprochement des aides individuelles.

    Transports : d’ici la fin de l’année 2015, mise en place de trains directs, sans arrêt, matin et soir, entre Lyon et Clermont-Ferrand dans les deux sens. Soutien au scénario médian du projet de TGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon permettant la desserte de Roanne et de Clermont, via Vichy.

    Montagne : Contribution commune à la rénovation de la loi montagne avec 42 propositions. 3ème rencontre du Conseil Montagne au Mont Gerbier de Jonc, aux portes de l’Auvergne.

    Recherche : création d’un réseau de chercheurs et médecins spécialistes pour fortifier la recherche au sein du CLARA (Cancéropôle Lyon-Auvergne-Rhône-Alpes)

    Entreprises : rapprochement des clusters et pôles de compétitivité, à l’instar de Viameca ou Aerospace Cluster et Avia. Soutien des performances des PME à travers le Plan PME 3 000. Participation commune à la mission « French Tech » pour épauler les start-up à l’export.

    Sports : projet de création d’un pôle régional des sports, réseau constitué à partir du CREPS de Vichy-Auvergne et du CREPS Rhône-Alpes à Vallon Pont-d’Arc.

    Laïcité : Rhône-Alpes a mis en place un Observatoire de la laïcité. Une démarche commune est en cours avec l’Auvergne.

    Evénements : présence commune sur les grands salons comme le salon de l’Agriculture, le Salon international de la restauration, l’exposition universelle de Milan et le salon des technologies numériques CES aux USA, le Salon du livre à Paris et le Mondial des métiers à Lyon.

    International : la Région Auvergne rejoint la délégation Rhône-Alpes à Bruxelles, dans les mêmes locaux. Programme commun de coopération décentralisée avec Tombouctou au Mali et axes de coopération sur Madagascar et le Vakinankaratra.

    Patrimoine : une centaine de volcans composent la chaîne des Puys. Pour protéger ce lieu exceptionnel, une démarche est en cours pour l’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO : l’expérience de Rhône-Alpes, qui a porté le dossier Grotte Chauvet l’an dernier, est sollicitée.

    Commandes communes : un groupement de commande a été mis en place par les deux collectivités : quatre marchés sont en cours. Par ailleurs, les deux Régions font connaître ensemble les postes vacants en interne. 

    Une étude pour un GIEC régional

    Deux scientifiques, – Pascal Carrere, directeur de l’Unité de recherche sur l’écosystème Prairial à l’INRA de Clermont-Ferrand et Thierry Lebel, directeur du Laboratoire d’études des transferts en hydrologie et environnement de Grenoble, coordinateur du collectif COP21 de Grenoble -, viennent d’être désignés par les deux présidents de Région. Leur mission ? Mener une étude pour créer un comité régional scientifique sur le changement climatique en Auvergne-Rhône-Alpes. Cc GIEC a pour vocation « de consolider l’observation du réchauffement et de ses données » mais aussi de « formuler des mesures d’atténuation du changement » pouvant être mises en œuvre dans les politiques régionales.

    Lyon, capitale d’ici 2016

    C’est la capitale des Gaules qui a été retenue comme chef lieu provisoire de la future région Auvergne-Rhône-Alpes : les élus ont approuvé ce choix proposé par l’Etat. Un second décret interviendra d’ici octobre 2016 pour fixer le choix définitif.

    Décisions N°63 – juillet 2015
    La lettre d’information de votre Région est propulsée par 111 Média, une solution conçue et développée en Rhône-Alpes.